Spotlighting Pan-African Poetry

Biography

Abdoulaye Guisse

Featured Poem:

Peuple guisé

Enlarge poem

Peuple, mon peuple! Peuple qui souffre injustement,
Peuple aux muscles affaiblis et au cœur endurant,
Peuple fortifié par des longues années d’adversité,
Peuple qui n’a de famille que la pauvreté

Crois-tu que je te regarderai moisir sous les tortures sempiternelles
Des promesses fallacieuses, pleines d’audace artificielle,
Sans laisser ma plume inlassable fleurir
Humblement l’horizon de tes multiples désirs?

Quel poète serait insensible au tourment de sa société?
Un poète sans vertu dont la poésie est sans beauté.
Que ses vers s’épuisent!
Que sa plume se brise!
Car sa fierté serait insulte.
Quelle destinée triste!

Peuple, mon peuple! Peuple qui palpite
Dans les affres de désespérance insolite,
Peuple qui vivote
Dans un silence qui sanglote.

Les prix des vivres en hausse
Et les salaires en baisse.
La liberté d’expression réduite
Et les manifestations de contestation interdites.
Les intérêts politiques privilégiés
A l’encontre de l’éthique rétrogradée.
Car la politique est devenue la religion unique
Et la Religion n’est plus qu’un simple art fantastique.

Peuple, mon peuple! Crois-tu que je regarderai,
Bouche cousue, un soleil fou darder ses feux sur tes jours hérissés?
Je t’apprendrai les coulisses du pouvoir.
Je ne laisserai aucun orage ravager tes espoirs.
Je convoquerai seulement une pluie grosses gouttes.
Et je t’inventerai une terre verte.

Je t’apprendrai à dire non.
Non!
Aux traitres et menteurs!
Aux trompeurs et voleurs!
Aux imposteurs et égoïstes!
Aux canailles et fumistes!
Je te dirai ô mon peuple
Que la vie est parée d’obstacles
Et je t’apprendrai à les affronter.
Je te dirai que l’endurance est une qualité,
Que la paresse est une faiblesse,
Que l’orgueil est absence de sagesse,
Que la vanité est contraire la vertu,
Que croire sans au préalable douter est une bévue.
Je te dirai que seule la probité et la sobriété.
Te mèneront vers l’univers des grandes beautés.

Je t’écrirai les plus savoureuses chansons d’amour
Je te lirai les plus nobles vers d’union et de bravoure
Je créerai la sérénité au sein de ton cœur en tumulte
Et sous mes syllabes de douceur et de révolte
De rire et de joies, mêlés
D’injure et d’éloge, conjugués
Ne murmurera que la prière
Pour la paix et la paix pour la terre entière.

Je t’apprendrai dire oui.
Oui!
A ceux qui aiment leur peuple,
A ceux qui vivent pour leur peuple,
A ceux qui garantissent les droits de l’homme,
A ceux qui protègent les droits de l’enfant et de la femme…
Je t’apprendrai à dire oui à la vérité, oui la liberté,
Oui au progrès, la justice dans l’unité.

Que plus jamais tu ne sois en proie la souffrance,
Dans les méandres obscurs de l’ignorance!
Que plus jamais tu ne pleures dans le silence!
Que plus jamais tu ne t’abandonnes l’innocence!

Peuple! Entre nous il n’y a point de secret.
Mon peuple! Ma plume porte ton nom sacré.

Translation
In this poem the poet reflects on issues that consume many African countries. He says that the “morally decaying political culture” corrupts the soul of the nation. The poet does not want to see his home country being a passive nation that is too afraid to confront the ills of society. He invites the nation to revolt. He is committed to take the nation on the revolutionary road. The poet is amongst many young Africans who are getting tired of the corrupt political systems and want to see a selfless leadership that will restore Africa’s dignity and pride.

Abdoulaye Guisse

How does this featured poem make you feel?

  • Amazement (4)
  • Pride (1)
  • Optimism (3)
  • Anger (0)
  • Delight (1)
  • Inspiration (4)
  • Reflection (3)
  • Captivation (0)
  • Peace (2)
  • Amusement (2)
  • Sorrow (1)
  • Vigour (0)
  • Hope (1)
  • Sadness (0)
  • Fear (0)
  • Jubilation (0)

Comments

Your email address will not be published.

Biography

Abdoulaye Guisse is a Senegalese poet with two published collections of poetry: Perle choisie and Les vertus de líespoir.

He is a public law graduate and is very interested in the international humanitarian law, specifically on the contemporary armed conflicts contexts.

Abdoulaye Guisse

Abdoulaye Guisse
Abdoulaye Guisse

Biography

Abdoulaye Guisse is a Senegalese poet with two published collections of poetry: Perle choisie and Les vertus de líespoir.

He is a public law graduate and is very interested in the international humanitarian law, specifically on the contemporary armed conflicts contexts.

Featured Poem:

Peuple guisé

Enlarge poem

Peuple, mon peuple! Peuple qui souffre injustement,
Peuple aux muscles affaiblis et au cœur endurant,
Peuple fortifié par des longues années d’adversité,
Peuple qui n’a de famille que la pauvreté

Crois-tu que je te regarderai moisir sous les tortures sempiternelles
Des promesses fallacieuses, pleines d’audace artificielle,
Sans laisser ma plume inlassable fleurir
Humblement l’horizon de tes multiples désirs?

Quel poète serait insensible au tourment de sa société?
Un poète sans vertu dont la poésie est sans beauté.
Que ses vers s’épuisent!
Que sa plume se brise!
Car sa fierté serait insulte.
Quelle destinée triste!

Peuple, mon peuple! Peuple qui palpite
Dans les affres de désespérance insolite,
Peuple qui vivote
Dans un silence qui sanglote.

Les prix des vivres en hausse
Et les salaires en baisse.
La liberté d’expression réduite
Et les manifestations de contestation interdites.
Les intérêts politiques privilégiés
A l’encontre de l’éthique rétrogradée.
Car la politique est devenue la religion unique
Et la Religion n’est plus qu’un simple art fantastique.

Peuple, mon peuple! Crois-tu que je regarderai,
Bouche cousue, un soleil fou darder ses feux sur tes jours hérissés?
Je t’apprendrai les coulisses du pouvoir.
Je ne laisserai aucun orage ravager tes espoirs.
Je convoquerai seulement une pluie grosses gouttes.
Et je t’inventerai une terre verte.

Je t’apprendrai à dire non.
Non!
Aux traitres et menteurs!
Aux trompeurs et voleurs!
Aux imposteurs et égoïstes!
Aux canailles et fumistes!
Je te dirai ô mon peuple
Que la vie est parée d’obstacles
Et je t’apprendrai à les affronter.
Je te dirai que l’endurance est une qualité,
Que la paresse est une faiblesse,
Que l’orgueil est absence de sagesse,
Que la vanité est contraire la vertu,
Que croire sans au préalable douter est une bévue.
Je te dirai que seule la probité et la sobriété.
Te mèneront vers l’univers des grandes beautés.

Je t’écrirai les plus savoureuses chansons d’amour
Je te lirai les plus nobles vers d’union et de bravoure
Je créerai la sérénité au sein de ton cœur en tumulte
Et sous mes syllabes de douceur et de révolte
De rire et de joies, mêlés
D’injure et d’éloge, conjugués
Ne murmurera que la prière
Pour la paix et la paix pour la terre entière.

Je t’apprendrai dire oui.
Oui!
A ceux qui aiment leur peuple,
A ceux qui vivent pour leur peuple,
A ceux qui garantissent les droits de l’homme,
A ceux qui protègent les droits de l’enfant et de la femme…
Je t’apprendrai à dire oui à la vérité, oui la liberté,
Oui au progrès, la justice dans l’unité.

Que plus jamais tu ne sois en proie la souffrance,
Dans les méandres obscurs de l’ignorance!
Que plus jamais tu ne pleures dans le silence!
Que plus jamais tu ne t’abandonnes l’innocence!

Peuple! Entre nous il n’y a point de secret.
Mon peuple! Ma plume porte ton nom sacré.

Translation
In this poem the poet reflects on issues that consume many African countries. He says that the “morally decaying political culture” corrupts the soul of the nation. The poet does not want to see his home country being a passive nation that is too afraid to confront the ills of society. He invites the nation to revolt. He is committed to take the nation on the revolutionary road. The poet is amongst many young Africans who are getting tired of the corrupt political systems and want to see a selfless leadership that will restore Africa’s dignity and pride.

How does this featured poem make you feel?

  • Amazement (4)
  • Pride (1)
  • Optimism (3)
  • Anger (0)
  • Delight (1)
  • Inspiration (4)
  • Reflection (3)
  • Captivation (0)
  • Peace (2)
  • Amusement (2)
  • Sorrow (1)
  • Vigour (0)
  • Hope (1)
  • Sadness (0)
  • Fear (0)
  • Jubilation (0)

Comments

Your email address will not be published.